Explications sur le contrôle technique en France

Article publié le 01 - 06 - 2018 par Ziad dans la categorie: > auto-moto

Depuis les années 92, le contrôle technique des véhicules de moins de 3,5 tonnes est devenu obligatoire. Consistant à vérifier 133 points, l’objectif est d’anticiper tous les dysfonctionnements mécaniques et techniques pouvant survenir à votre automobile.


Depuis les années 90', exactement l'année 1992, le contrôle technique en France des véhicules de moins de 3,5 tonnes est devenu obligatoire. Consistant à vérifier 133 points, l’objectif est d’anticiper tous les dysfonctionnements mécaniques et techniques pouvant survenir à votre automobile et d'empêcher ainsi certainement une partie des accidents de la route.

Le contrôle technique à Tours proprement dit

Le centre de contrôle technique à Tours vise à assurer la sécurité et le respect de l’environnement de votre véhicule. Portant sur différents points de contrôle, ce contrôle est particulièrement réalisé par un établissement agréé par l’État et doit être effectué périodiquement soit tous les deux ans après le premier contrôle. Ce dernier pour un véhicule neuf est obligatoire dans les 6 mois avant ces 4 années de route. Par ailleurs, il est à noter qu’en cas de déficience de contrôle technique, l’automobiliste s’expose à la privation de sa carte grise et à une contravention pouvant aller jusqu’à 135 euros. Toutefois, afin de ne pas nuire à l’environnement, les émissions de polluants de votre automobile ne doivent pas être supérieures à la limite établie par les normes antipollution. Par ailleurs, si l’état constate un dysfonctionnement au sein de votre véhicule, ce dernier doit particulièrement subir une remise en conformité. Pour ce faire, il doit passer une contre-visite afin d’être à nouveau autorisé à rouler sur la route publique. Cependant, l'engagement citoyen pour l'écologie a obligé le gouvernement de prendre de nouvelles mesures, ainsi la loi de transition énergétique qui date de 2015 a prévu de renforcer le contrôle des émissions de polluants.

Vendre une voiture d’occasion sans contrôle technique à Tours

Aujourd’hui encore, il est tout à fait possible de vendre une voiture dans la commune de Tours et de ses environs sans contrôle technique dans 2 cas, dont le premier, si le véhicule en question a moins de 4 ans et le second, s’il a plus 4 ans. De plus, cette pièce n’est obligatoire que pour l’immatriculation. Ceci dit, c’est le devoir de l’acheteur de le présenter. Sinon, établir un contrat de clause est nécessaire afin de prévenir les risques pouvant survenir en termes de garantie. Dans les 2 cas, il faut que vous vendiez votre auto à un concessionnaire ou à un garage. Toutefois, si vous le vendiez à un particulier, le contrôle technique est exigé, de plus, il est à votre charge.

Par ailleurs, il existe des véhicules qui peuvent être vendus sans CT quel que soit leur âge à savoir une voiture sans permis, ou une moto à 2 roues par exemple. Entre temps, pour un véhicule de plus de 4 ans sans le contrôle technique, il est important que vous remettiez à l’acheteur, l’original de ce contrôle technique en guise de preuve. Vous pouvez effectuer ce contrôle en France et même dans l’ensemble des pays européens. Cette action est d’autant faisable si le véhicule a reçu son immatriculation récemment. Par ailleurs, si aucune contre-visite n’a été établie, il doit dater moins de 6 mois. Entre autres, c’est avec l’aide de cette preuve de contrôle technique à Tours que l’acheteur peut procéder à l’immatriculation de son véhicule.