DÉCOUVERTE DE L'ARTISANAT DE BOHÊME

Article publié le 26 - 07 - 2018 dans la categorie: > artisanat

La république Tchèque abrite un savoir-faire d'exception remontant au Moyen âge. Vous êtes friand de décoration ? Le verre et plus particulièrement le cristal apportera luminosité et luxe à votre intérieur. Taillé ou uni, de couleur ou blanc, les cristallerie de Bohême proposent des produits de haute qualité, au design recherché et épuré.


Artiste et artisan s'unissent pour la création au service du beau, du luxe, de l'unique.

Mais qu’est ce que le cristal de Bohême ?

 

Le cristal est un composé de silice, d'oxyde de plomb, de carbonate de potassium, et quelques oxydes métalliques ou métaux afin de colorer la matière.

 

Facilement reconnaissable au son cristallin, Il est tour à tour le décor dans lequel est présenté les plus beaux bouquets et sont dégustés les plus grands vins.

 

Le cristal de Bohême s'est démarqué par le travail de ses maîtres verriers, spécialiste de la taille du cristal. En effet, pendant le règne du roi et de l’empereur Rodolphe II, l’arrivée de nombreux tailleurs de pierres précieuses a conduit ces artistes à apprendre à découper le cristal de Bohême.

 

C'est en 1663 que la formule finale du cristal de Bohême fut découverte par le verrier Muller. L'artisanat de Bohême remonte à la fin du XIIIe siècle, la région offrait alors tout ce dont les verriers avaient besoin pour leur passion : l'art du verre. L'abondance de bois permettant d'alimenter en combustible les fours, mais également le sable nécessaire pour la fabrication de potasse.

 

Rayonnant à l'internationale, les mécènes vont alors ramener dans leur valise le cristal de Bohême en Europe. Leur savoir-faire et la qualité de leurs productions vont conquérir les marchés mondiaux. Détrônant même le célèbre cristal Italien Murano.

 

Un moteur de croissance économique :

L'industrie du verre représentait une part importante de son activité économique. Plus de 8000 producteurs de cristallerie de Bohême étaient présent avant la seconde guerre mondiale. Le gouvernement décide alors de nationaliser la production.

Puis, c'est en 1989, à la chute du communisme, que les manufactures vont alors reprendre leur indépendance. Plus de 80% de la production de Bohême est exportée vers l'internationale.

Aujourd’hui, la production est diversifiée entre plusieurs petits producteurs, et quelques grandes cristalleries comme Moser. La grande partie de la production est destinée à l’export.

Quelques chiffres ; le cristal représente plus de 800 emplois directs en République Tchèque et plus de 8000 en emplois indirects.

Le verre taillée, une spécialité :

Si vous désirez acquérir un souvenir ou bien votre premier service de verre en cristal, le verre de Bohême se veut être taillé. La taille diamant, reflétant à merveille la lumière, est très célèbre, tout comme la taille à côte plate célèbre par le verre Harcourt de la cristallerie Baccarat.

Les artisans y ajoutent également des dorures et peinture, entièrement appliqués à la main.

Les verres et créations de Bohême sont reconnaissables grâce à un style unique. On y découvre des volumes riches, des contours détaillés, une précision de la taille admirable.

Cette précision du détail est possible grâce à la présence du plomb, abaissant la température de fusion.

 

Ce savoir-faire se transmet aujourd'hui de génération en génération. La meilleur école reste l'apprentissage. Pour être un bon tailleur, plus de dix années d'expérience sont nécessaires.